• La disponibilité psychique des parents

     

    Un bébé a besoin que le parent qui s'occupe de lui, soit disponible psychiquement. C'est-à dire qu'il garde une place en lui pour penser à son enfant, et pour être présent à lui dans l'ici et le maintenant.

    C'est prendre du temps près de lui en étant disponible et en le regardant.

    - En observant ce qu'il aime faire

    - ce qu'il regarde 

    - comment il utilise son corps.

    Quand on est fatigué ou préoccupé ou toujours actif, on peut décider de prendre 1 à 3 fois 15 mn  par jour pour s'asseoir près de son bébé, en laissant une place en soi pour lui.

    Souvent quand un enfant a du mal à manger ou qu'il pleure beaucoup, on est préoccupé(e) par ce problème. On va essayer de trouver une solution en changeant de lait, s'il est au biberon ou en imaginant que notre lait n'est pas assez nourrissant s'il est nourri au sein. L'inquiétude peut alors prendre tellement de place que l'on n'est plus disponible psychiquement pour son enfant.

    Et comme  il attend cette disponibilité, il peut continuer de pleurer encore plus. Quand le parent est submergé par ses émotions, certains bébés peuvent devenir inconsolables.

    Si on se sent fatigué(e) ou anxieux(e) pour avoir cette disponibilité pour son bébé on peut lui dire par exemple "tu sais je suis très fatigué()e ou inquiet(e) pour X raisons, ce n'est pas de ta faute, je voudrais être plus présent(e) à toi mais je n'y arrive pas".

    Alors il est possible de demander à un(e) ami(e)ou un membre de la famille ou un professionnel(le) de venir en soutien.    

     

      

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :